Tout ce qu’il faut savoir sur la topographie

Grâce à la numérisation, tous les domaines du travail ont vu un changement radical. Parmi les plus avantagés par les recherches scientifiques, on a la topographie. Grâce au programme informatique, cette science qui étudie les mesures et la représentation sur plan ou sur carte a connu une grande amélioration. C’est alors que les techniques topographiques modernes sont devenues indispensables.

Les techniques de la topographie

Avant de bien comprendre le fonctionnement des techniques et des outils modernes utilisés dans la topographie, il faut d’abord survoler les anciennes méthodes. C’est alors que dans les temps anciens, tous les calculs se faisaient sur papier. Qu’il s’agissait de tracés géométriques pour les plans ou autres, tout était fait à la main. Bien entendu, on utilisait les équerres, les règles, les compas, les rapporteurs…. Les premiers outils de mesure de surface de la terre semblent dater des Égyptiens. Pour délimiter les terres, ce peuple eût déjà recours au système cadastral. Étant donnée l’évolution continuelle, si au XVIIe siècle, c’est la lunette qui était utilisée pour mesurer les angles horizontaux et verticaux, au XXe siècle le théodolite fait son apparition.

Actuellement, le théodolite est toujours utilisé, mais en version électronique. Il est aussi appelé tachéomètre. La version moderne permet d’effectuer un travail efficace grâce à sa rapidité de traitement. Ainsi, les calculs sont réalisés en un temps record et avec précision. Des fonctions de transfert comme le Bluetooth permettent ensuite de transférer rapidement les données dans un autre appareil…. Une fois les résultats insérés dans un ordinateur, un logiciel de cartographie peut être utilisé pour établir une maquette. La cartographie numérique est, en effet, une technique révolutionnaire qui a grandement allégé le travail des géomètres.

La topographie : une étape majeure avant l’aménagement d’un territoire

Avant d’aménager un territoire, il est primordial de faire appel aux services d’un expert géomètre. Le fait est que le système d’Information Géographique doit être efficace pour ne pas se tromper dans la situation géographique et la délimitation du territoire. Certes, la situation géographique peut être déterminée par tout le monde. Il suffit effectivement de peu d’information pour cela. Cependant, seul un professionnel peut certifier l’exactitude des mesures, les emplacements pour les bornes et établir un plan valable. Ce n’est pas seulement après le traçage du plan par un géomètre certifié que pourra se poursuivre le reste de la procédure de titrage et de bornage.

Se tromper dans la situation géographique ou la délimitation de son territoire peut causer divers problèmes. Dans une première hypothèse, on peut empiéter sur la propriété d’autrui. En effet, une quelconque construction érigée sur le terrain d’un autre devra être détruite. À supposer que ce soit le mur d’une maison qui ait dépassé l’emplacement normal des bornes. Évidemment, cela va coûter cher. L’intérêt de la précision des mesures réside également dans la prévision des futurs projets d’aménagement. Il serait regrettable d’avoir terrassé ou remblayé le terrain d’un autre. Celui-ci aura alors bénéficié d’un acte de bienfaisance, alors que pour celui qui aura acheté le service, ce sera de grandes pertes.

Comments are closed.