Les 4 types de référencements les plus couramment utilisés

Il existe quatre principaux types de référencement ou d’optimisation des moteurs de recherche. Tous sont destinés à vous aider à obtenir une plus grande visibilité dans les résultats de recherche.    Il s’agit de : chapeau blanc, chapeau noir, chapeau gris, et SEO négatif. Dans cet article, vous allez découvrir ce qui les différencie.

Chapeau blanc(white hat SEO)

Les techniques de référencement en chapeau blanc respectent les règles de Google. Plus précisément, les pratiques de White Hat en matière de référencement sont strictement conformes aux directives des moteurs de recherche. Mais leur exécution prend généralement plus de temps et coûte plus cher. L’avantage est que le référencement naturel avec un chapeau blanc comporte beaucoup moins de risques. En plus, il a tendance à offrir une valeur durable et cumulative au fil du temps. Parmi les exemples de White Hat SEO, citons la rédaction de contenu pertinent et utile ainsi que la promotion de votre contenu sur les médias sociaux. Pour faire du référencement professionnel, il est recommandé d’utiliser des outils et des méthodes de référencement en chapeau blanc.

Chapeau noir (black hat SEO)

Black Hat SEO vous permettra d’atteindre vos objectifs plus rapidement. Il est généralement moins coûteux, car vous prenez les raccourcis en vous opposant aux consignes que Google publie pour les webmasters. De ce fait, vous risquez de voir votre site Web et/ou votre contenu bannis des résultats de la recherche ou rétrograder. Ce qui arrivera probablement lorsque Google effectuera la prochaine mise à jour de son algorithme de classement. Chose qu’il effectue environ 500 à 600 fois par an. Black Hat SEO crée rapidement de la valeur, mais il existe un risque élevé que cette valeur ne soit pas maintenue. Le plagiat, les backlinks payants ou encore un contenu faible (de moins de 300 mots) par page sont des types de black hat SEO.

Chapeau gris(gray hat SEO)

Gray hat SEO se situe quelque part entre chapeaux noir et blanc. Ces tactiques n’étant pas explicitement décrites dans les conditions de Google. Vous devez être prudent lorsque vous empruntez cette voie. En effet, il serait imprudent de supposer qu’elle n’interférera pas négativement avec votre classement. En fait, Google affirme que les webmasters qui dépensent leur énergie à respecter l’esprit des principes de base offriront une bien meilleure expérience utilisateur. Et par conséquent, ils bénéficieront d’un meilleur positionnement que ceux qui passent leur temps à chercher des procédés frauduleux qu’ils peuvent exploiter.

Le SEO négatif

Le SEO négatif consiste à mettre en œuvre des techniques de SEO à chapeau noir ou gris sur le site Web de quelqu’un d’autre dans le but de lui porter préjudice. Nuire à vos concurrents vous laisse une place de choix dans les résultats de recherche. Ces pratiques consistent souvent à :

  • créer des liens non naturels ou indésirables vers le site Web d’un concurrent,
  • voler leur contenu,
  • publier des critiques négatives,
  • pirater le site et en modifier le contenu.

Le travail de référencement en SEO négatif est certes fructueux, mais c’est de la concurrence déloyale. De ce fait, cette technique présente des risques de pénalité élevés pour le site à positionner.

Comments are closed.