Conseils pratiques pour bien gérer son site internet

Ça y est votre association à enfin son propre site Internet, mais vous ignorez tout de la manière dont vous devez vous y prendre pour la gérer ? Il y a tant de choses à savoir en ce qui concerne l’administration et la gestion au quotidien d’un site internet, qu’il serve à la promotion d’une entreprise, d’un organisme ou d’une association à but non lucratif qu’il peut être difficile de s’y retrouver. Pas de panique ! Nous avons décidé d’établir pour vous ce guide pratique qui vous permettra de mener à bien une telle mission. Ces quelques conseils vous aideront à gérer au mieux le site internet de votre association.

Faire une mise à jour régulière du contenu

Les visiteurs prendront certainement la fuite face à un site internet dont les informations sont dépassées et non à jour. Et c’est tout à fait compréhensible. Pour éviter de se retrouver dans ce cas précis, il est particulièrement recommandé de mettre à jour systématiquement les données présentées sur le site internet de votre association. Vous devez par exemple modifier l’adresse de votre local si vous avez récemment déménagé. Pour y parvenir, servez-vous des CMS (Content Management System). Sans aucun doute, ces solutions en ligne représentent vos meilleurs alliés, car elles vous offrent la possibilité de concevoir un site web de A à Z sans compétence technique.Une fois mis en œuvre, un site propulsé par un CMS est généralement très facile à modifier. Il est donc très simple de publier et mettre à jour un contenu. Gardez en tête que le contenu est l’une des clés pour que votre site internet puisse perdurer dans le temps. Assurez-vous donc d’utiliser une solution de création de sites internet vous permettant de publier (et de mettre à jour) facilement vos contenus. Professionnel dans le domaine de la création d’un site web, BIGGY KELLY vous accompagne dans toutes les tâches qui se rapportent à la gestion de votre site internet.

Se soumettre à la réglementation en vigueur

La réglementation qui s’applique sur les sites internet d’associations est très stricte. Celle-ci se concentre essentiellement sur les contenus présents sur ces sites.Sur un site web associatif, il doit y avoir des mentions légales  notamment des formations obligatoires. Depuis l’entrée en vigueur du RGPD en mai 2018, les associations sont soumises à de différentes obligations, au même titre que les entreprises.Désormais, une association doit systématiquement obtenir un consentement à ses membres lorsqu’elle souhaite récolter des données personnelles. Par ailleurs, les droits d’auteurs et à l’image s’appliquent également aux sites internet associatifs.

Promouvoir son site à tout moment

Si vous souhaitez transmettre une information spéciale à vos adhérents ou mettre en avant un événement particulier, envoyez vers votre site internet votre public pour qu’ils puissent obtenir toutes les informations dont ils ont besoin. Il est aussi essentiel que tous vos supports de communication pointent vers le site web de votre structure. Vous pouvez également promouvoir votre site par l’intermédiaire des réseaux sociaux si votre association y est présente et active.