Clé USB protégée en écriture : comment la déverrouiller ?

Il est courant de rencontrer une clé USB protégée en écriture. Lorsque ce désagrément arrive, vous ne pouvez pas toucher aux fichiers à l’intérieur. Il vous est impossible de les supprimer et d’ajouter d’autres contenus. Cette situation embarrassante a sa solution. Il y en a même plusieurs. Alors, respirez un grand coup et essayez les prochaines astuces.

La clé USB est verrouillée mécaniquement

Certains fabricants proposent un cran de sécurité qui permet de verrouiller mécaniquement une clé USB. C’est un petit bouton tout discret que vous pouvez glisser pour que le support amovible soit débloqué. De nombreuses marques ont recours à cette option pour écarter les curieux. Le commutateur se trouve souvent sur un côté de votre USB. Il vous suffit de pousser ce loquet pour que les fichiers deviennent à nouveau accessibles. Ce système apporte de nombreux avantages aux utilisateurs, surtout lorsque les données contenues dans la clé sont sensibles. Ainsi, le commutateur reste souvent très discret pour ne pas éveiller le soupçon des regards indiscrets, et éventuellement des voleurs qui ont subtilisé le disque amovible. Cette technologie est désormais partagée par un certain nombre de fabricants. Vérifiez-la sur votre USB 2.0 de SanDisk, Kingston ou bien Maxel. Essayez le loquet dans les deux positions pour savoir laquelle déverrouille le contenu de votre périphérique.

Comme vous pouvez le voir sur https://www.extremepc.fr/comment-choisir-une-cle-usb, certains fabricants proposent aussi des clés USB spéciales offrant des options de sécurité intéressantes comme la double authentification ou encore la clé U2F NFC. Dans ces cas, seul l’utilisateur peut déverrouiller la clé et accéder à son contenu. Ces types de clé USB coûtent plus cher, mais offrent un niveau de sécurité plus élevé des données contenues dans le support amovible. Optez pour ce type de clé notamment si vous gardez des documents confidentiels sur votre clé USB.

Déverrouiller le support amovible

Le loquet reste le plus simple, mais il se peut que votre clé USB soit protégée en écriture de l’intérieur. Lorsque c’est le cas, il va falloir essayer plusieurs astuces. Commencez par appuyer sur la touche Windows (drapeau) et R en même temps. Vous ouvrez une boîte de dialogue. Tapez « regedit » sur l’onglet correspondant et validez par ok. Vous aboutissez à une autre fenêtre légèrement plus complexe à comprendre, mais gardez votre calme. Ce listing vous aide juste à trouver la clé USB verrouillée par écriture. En voyant Storage Device Policies, vous pouvez lire Write Protect qui veut dire grosso modo verrouillage. Changez la valeur qui se trouve à côté par 0 et le tour est joué. Une autre alternative propre à Windows 10 consiste à utiliser l’attribut Diskpart au lieu de « regedit ». Poursuivez la commande par attributesdiskclearreadonly. Vérifiez que la clé est bel et bien déverrouillée.

Sauvez votre flashdisk

Une autre approche beaucoup moins complexe commence par le menu « Démarrer ». Sachez que certains systèmes d’exploitation Windows n’ont plus ce bouton sur le côté gauche de l’écran. Si vous l’avez encore, appuyez dessus et tapez « cmd ». Sélectionnez le même mot dans le menu déroulant. Un écran noir s’affiche. Saisissez Discpart et validez par Oui. Une fenêtre affiche clairement Gestion des disques. Le numéro de l’USB devrait s’afficher. Attention à ne pas toucher à d’autres périphériques ou partitions de votre disque dur. Normalement, c’est Disque 1 qu’il faut sauver dans le deal. Enfin, reprenez l’anglais une toute dernière fois en sélectionnant diskpart, la commande clean et exit. Si quelque part, il faut faire un choix, optez pour fat 32 sans poser trop de questions. Bonne chance !